Projet SRJS

Shared Resources Joint Solution (Ressources Partagées Solution Communes)


Durée : 4 ans (2016-2020)
Départements (2) :Mono et Couffo
Communes (4) :Athiémé, Aplahoué et de Djakotomey
Bénéficiaires : Population affectées par le projet d’Adjaralla, exploitants de carrières, agents assermentés et cadres techniques des communes
Partenaires techniques et financiers : IUCN NL, WWF Pays Bas, Ministère des Affaires Étrangères des Pays Bas.

Vision à l’horizon 2030

Le Delta du Mono offre un paysage favorable à la subsistance des populations, à la maitrise des catastrophes naturelles et à la gestion durable des ressources naturelles par une bonnes affectation et utilisation des terres, y compris un réseau de réserves, visant une autosuffisance alimentaire.

Objectif général du projet :

Transformer, par le biais du plaidoyer, les politiques et pratiques défavorables à la sauvegardes des BPM au niveau de paysage sélectionnés en politiques et pratiques favorables.

Résultats :

  1. Les capacités techniques des communautés et les OSC des trois communes ciblées sont renforcées pour une meilleure implication dans les processus de développement des Plans de Développement Communaux;
  2. Les OSC influencent le développement des grands travaux d’aménagement dans le bassin du Mono par le biais de partenariats avec les acteurs pertinents au niveau national et international.

Activités clés:

  • Sensibilisation des autorités communales sur la valeur des BMP et leur prise en compte dans les PDC3/PAD;
  • Formation des agents assermentés sur le droit pratique environnemental (loi cadre 2014-19 du 7 Août 2014 relative à la pêche et l’aquaculture, la loi N°2006-17 du 7 Octobre 2006 portant code minier et fiscalité minière et la loi N°98-030 du 12 Février 1999 portant loi-cadre sue l’environnement);
  • Sensibilisation des usagers du lac Toho sur : 

    1. La loi N°2010-44 du 24 Novembre 2010 portant gestion de l’eau, le cadre institutionnel de la GIRE,

    2. La loi-cadre 2014-19 du 7Août 2014 relative à l’aquaculture, et

    3. La mise en place et le fonctionnement des organes de gestion des bassins versants;

  • Visites sur les sites :

    1. d’exploitation de sable et gravier à Adohoun, Awamè et Kpinou;

    2. de construction du barrage d’Adjarala et échanges avec les communautés affectées par le barrage;

    3. d’exploitation de sable et gravier à Adjintimè, Kpoba, et Sokouhoué.

Partenaires de mise en œuvre au niveau local :

Collectivité territoriales et élus locaux, Directions départementales sectorielles, les autorités administratives, les ONG locales, les Médias (Radios Communautaires).