Projet du FOSIR

Jeunes et Femmes Engagées pour la Participation Citoyenne le Leadership et la Redevabilité Environnementale au Sud du Bénin.


Durée : 10 mois (Janvier – Septembre 2019)
Départements (2) : Mono et Couffo
Communes (4) : Bopa, Lokossa, Aplahoué, Djakotomey
Bénéficiaires : Jeunes filles et garçons des collèges, Femmes et élus locaux
Partenaires techniques et financiers : DDC, Maison de la société civile, ONG Wolsi

Contexte et justification :

La Charte Nationale sur la Gouvernance Environnementale est un document qui consacre le concept de Gouvernance environnementale définissant le droit à l’information et à la participation citoyenne des acteurs d’une même communauté à la base pour la gestion efficace de l’environnement. Seules 33% des politiques actuelles d’adaptation et d’atténuation des Changements Climatiques intègrent le genre. Les femmes participent très peu aux processus de décision et de gestion en matière de gouvernance environnementale tant au niveau local que national (3% selon UN Women).

Dans nos communes, on note une faible représentation des femmes dans les instances de décisions et malgré le caractère public des sessions, on note une faible participation de la population, notamment les femmes. La situation est quasi similaire chez les jeunes avec la crise des valeurs et la nécessité de former désormais des citoyens soucieux du respect de l’environnement et des valeurs citoyennes. Un état des lieux au niveau de ces couches ciblées révèle la quasi méconnaissance des lois environnementales, des droits à l’information et à la participation citoyenne consacrés par la Charte Nationale sur la Gouvernance Environnementale ainsi que d’autres textes nationaux. Des efforts de réédition de compte sont enregistrés dans les communes ciblées mais très peu prennent suffisamment en compte les aspects liés à la gestion de l’environnement et des ressources naturelles. Ce sont ces constats qui justifient le présent projet.

Objectif général du projet :

Contribuer à une meilleure participation citoyenne dans la gestion des ressources naturelles locales et promouvoir la culture de redevabilité auprès des jeunes et femmes des quatre (4) communes ciblées

Résultats :

  1. Les connaissances et capacités de plus de 480 jeunes filles et garçons (responsables de classe, délégués d’établissement, etc.) des collèges/lycées et de 120 femmes sont renforcées sur les valeurs morales citoyennes, les droits environnementaux, le leadership et l’importance de la redevabilité
  2. Deux (2) Débats Citoyens Environnementaux sont organisés dans chaque département sur l’initiative des jeunes, femmes et des élus locaux sur la gestion des BPM dépendant des écosystèmes tels que : l’eau, la sécurité alimentaire, forêt, biodiversité et la résilience climatique
  3. Un rapport d’étude Genre-Développement Durable - Redevabilité Environnementale est validé pour analyser la participation des jeunes et des femmes à l’atteinte des ODD et la gestion des ressources naturelles

Activités clés:

  • Renforcement de connaissances et de capacités des jeunes élèves et des femmes sur les valeurs citoyennes, les textes et lois sur l’environnement, le leadership et la redevabilité;
  • Appui des responsables d’élèves et délégués dans l’organisation de séances de reddition de compte sur leur gestion et leur participation aux conseils intérieurs à leurs pairs ;
  • Appui à l’organisation de sensibilisation dans les écoles sur les thématiques liées à l’environnement spécifiques à chaque commune ;
  • Organisation de séances d'échange avec les élus locaux dans chaque commune (sur la base des questions adressées aux autorités par les jeunes et femmes) ;
  • Appui à l’organisation de deux (2) Débats Citoyens Environnementaux à raison d’un débat dans chaque département sur la gestion des Biens Publics Mondiaux ;
  • Emissions radio interactives sur les thématiques ;
  • Reboisement de plants (essences à croissance rapide) dans les écoles et autres sites dans les quatre (4) communes ciblées ;
  • Consultations locales, rédaction et validation d’un rapport sur l’analyse de l’implication et la participation des jeunes et des femmes à l’atteinte des ODD et la gestion des ressources naturelles.

Effets et changements recherchés :

  • Prise d’initiatives citoyennes (éducation à la citoyenneté, campagnes de salubrité, de sensibilisation et de reboisement)
  • Renforcement de la veille écocitoyenne et demande de reddition de compte aux autorités locales
  • Participation des jeunes et femmes aux sessions communales de redevabilité

Partenaires de mise en œuvre au niveau local :

Collectivités territoriales et élus locaux, Directions départementales sectorielles, les autorités administratives, le corps enseignant et les membres du bureau des APE des collèges et lycées identifiés dans les communes, les ONG locales, les Médias (Radios Communautaires).